Le lancer de bouquet de mariage | Photographe de mariage Paris - La Baule et ailleurs

Une photo, un mariage : le lancer de bouquet

lancer-bouquet-mariee-essonne

Un lancer de bouquet en pleine nuit ?

Cette image a une histoire. Lors d’un mariage à Chatignonville dans l’Essonne, au début du mois de mai 2016, la soirée bat son plein. J’interpelle Caroline, la mariée : « – N’avions nous pas prévu un lancer de bouquet aujourd’hui !? ». « – Ciel mon bouquet ! ».

C’est ainsi que nous décidâmes de le faire sur la terrasse de l’établissement hôte, comme ça, en pleine nuit noire ! Le lancer de bouquet est un passage quasiment obligé, une animation rituelle dans un mariage. Je lui dis banco. Le temps de réfléchir à la solution pour l’immortaliser en pleine nuit et de faire le set up. Il me faut 10 minutes.

Il fait nuit, il faut de l’éclairage. J’aurai donc recours au flash. Je pense me positionner face à la mariée et l’éclairer avec un flash sur lequel j’aurai fixé une gélatine légèrement jaune pour éviter un blanc trop puissant. Il faut cependant penser à éclairer l’arrière-plan de la scène : les jeunes femmes qui se battront pour ce bouquet!

La technique du strobisme

J’ai donc recours à la technique du strobisme qui consiste à pouvoir utiliser plusieurs flashs lors d’une seule prise de vue. Pour ce faire, il faut utiliser ces flashs en déporté, c’est à dire en liaison radio (et sans fil !) avec l’appareil photo. Cela permet de positionner le ou les flashs où l’on veut afin d’éclairer certaines zones et à la puissance voulue. Je décide alors de positionner le second flash derrière le groupe de jeunes femmes pour créer leurs ombres sur le sol et donner ainsi plus de volume à la scène. Une gélatine de couleur assez prononcée (ici le jaune orangé) va créer un contraste coloré avec la mariée que j’ai laissée volontairement en blanc.

Je demande aux protagonistes de venir sur la scène (ou plutôt sur la terrasse !). Je fais languir un peu la mariée pour créer de l’impatience et de l’excitation sur son visage ! La présence du jeune garçon au tout premier plan (qui ne manque pas d’admirer la mariée !) place le personnage principal au centre du volume de la scène. J’ai ma photo ! Et le lancer de bouquet, même en pleine nuit, est finalement très réussi et immortalisé en image !

N’aimant pas trop le flash pour son manque de naturel, je l’utilise principalement en plein jour. Mais utilisé de cette façon, avec la technique du strobisme, c’est à dire détaché de l’appareil, il permet de créer des images parfois graphiques, souvent spectaculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *