Histoire de la Photographie | Photographe de mariage Paris Essonne

La photographie contemporaine : de 1975 à nos jours

Depuis le début des années 1980, la photographie est véritablement reconnue comme un mode d’expression artistique à part entière. Actuellement, tous les grands musées mondiaux possèdent leurs fonds d’œuvres photographiques. On assiste depuis ces dernières années au développement de nombreuses tendances. Toutefois, les artistes partent tous du même constat : proposer autre chose qui n’est ni « déjà vu », ni « déjà fait ». Même si les courants restent nombreux et très diversifiés, on peut imaginer un regroupement de certains artistes par concept. Ainsi, l’ironie face à l’art, la société et le statut conféré à l’image demeurent les sujets …

La photographie des Trente Glorieuses

A partir des années 1960, une nouvelle révolution survient dans le monde de la photo : la photographie entre dans l’univers des musées et dans l’enseignement supérieur. Par voie de conséquence, la pensée théorique se développe rapidement. Au cours de ces mêmes années, les premières agences internationales voient le jour (Magnum, Gamma) et permettent au photojournalisme de prendre son essor. Les trente glorieuses sont le théâtre d’un foisonnement de nouveaux mouvements photographiques. Parmi les plus importants : la photographie humaniste, la photographie subjective, la nouvelle topographie, l’expressionnisme et l’art conceptuel. Ces mouvements ont pour point commun de questionner la photographie …

La photographie de l’entre-deux guerres (1920-1945)

A partir des années 1920, la photographie se voit destinée à une autre fonction. Elle est alors employée pour la promotion des produits industriels et des biens de consommation. Ainsi, naît la publicité moderne. Des artistes réputés – tels que Man Ray – sont engagés pour réaliser ces publicités entraînant ainsi l’esthétisme photographique à des fins commerciales. Les frontières entre publicité et art photographique disparaissent peu à peu sous l’égide d’artistes photographes qui se distingueront principalement dans cet exercice comme Cecil Beaton, et plus tard Richard Avedon (notamment durant la période des trente glorieuses). Les années passantes, les progrès technologiques …

L’émergence de la photographie (1850-1920)

A ses débuts, la photographie apparaît comme un moyen de documentation. L’impact artistique n’est pas encore d’actualité. Nonobstant, elle devient peu à peu la « rivale » du dessin et de la peinture surtout en ce qui concerne le genre du portrait. Nadar, caricaturiste de formation, excelle dans ce domaine. En effet, ses portraits démontrent autant que faire se peut les caractéristiques psychologiques du sujet. Pour concurrencer l’impressionnisme pictural, un genre photographique voit le jour : le pictorialisme. L’enjeu de ce courant est de faire naître l’émotion artistique en utilisant et en interprétant les formes disponibles dans la nature. La …

Le temps des pionniers de la photographie (1820-1850)

Cette période coïncide avec la naissance de la photographie au début des années 1820 et se termine vingt à trente ans plus tard. Nicéphore Niepce débute ses recherches en matière de photographie en 1816. Notez que la première photographie ne se nomme pas ainsi. On parle alors d’héliographie. Ce procédé désigne la reproduction d’un paysage par le biais de gravures anciennes. Cependant, Nicéphore Niepce est considéré comme l’inventeur de la photographie dans la mesure où il est le premier à enregistrer de manière pérenne une image. Très vite, les recherches se développent et se perfectionnent. En 1835, William Henry Fox …